Le Cabinet

Marianne à la Fondation Hoffmann à Berlin devant une œuvre de J. TuerlinckxYELLOW OVER PURPLE conseille les collectionneurs privés, les entreprises et les institutions dans leur approche de l’art contemporain. Fondé par Marianne DOLLO, elle-même collectionneuse et conseillère artistique, le Cabinet s’attache à satisfaire les attentes de ses clients, en instaurant une relation personnelle de confiance. Avec son regard aiguisé et libre elle sait donner une singularité, un goût, un esprit à votre collection, en évitant l’académisme moutonnier grâce à des choix esthétiques visionnaires qui vous correspondent.

 

Les services de YELLOW OVER PURPLE vous permettent de profiter d’une grande connaissance du monde et du marché de l’art, d’accès privilégiés aux foires, galeries et ateliers d’artistes contemporains reconnus, et de contacts de haut rang dans les musées les plus importants de Paris.

Publications

Sara Favriau - Spectres 1
Sara Favriau - Spectres 1

Les Résidences d’artistes au sein d’entreprises : Ou la confrontation heureuse et fructueuse de deux Mondes

Même si l’intérêt des entreprises pour les résidences d’artistes ne cesse de s’affirmer, l’intérêt pour ce type de partenariat extrêmement bénéfique pour les deux parties est encore trop méconnu et mérite qu’on s’y attarde : Décryptage. Juste avant la crise sanitaire le Centre Pompidou avait consacré une première exposition aux œuvres issues de ce mode de collaboration avec les 8 entreprises pilotes …

Sur les murs

SNAP TIME IS OVER du 19 mai au 12 juin à la Galerie VALENTIN
SNAP TIME IS OVER du 19 mai au 12 juin à la Galerie VALENTIN

SNAP TIME IS OVER : du 19 mai au 12 juin, exposition collective à la Galerie VALENTIN fruit d’une carte blanche à Marianne DOLLO

Nos sociétés ne cessent d’évoluer dans leur rapport au temps. Un temps qui s’accélère implacablement pour sacrer le règne tyrannique de l’immédiateté. Nos pensées, nos paroles et nos actions se succèdent comme des claquements de doigts. Entre désir et urgence, leur intensité est rythmée par une vaine et paradoxale recherche d’éternité. Cette sensation de fuite du temps se double d’un …