Le Cabinet

Marianne à la Fondation Hoffmann à Berlin devant une œuvre de J. TuerlinckxYELLOW OVER PURPLE conseille les collectionneurs privés, les entreprises et les institutions dans leur approche de l’art contemporain. Fondé par Marianne DOLLO, elle-même collectionneuse et conseillère artistique, le Cabinet s’attache à satisfaire les attentes de ses clients, en instaurant une relation personnelle de confiance. Avec son regard aiguisé et libre elle sait donner une singularité, un goût, un esprit à votre collection, en évitant l’académisme moutonnier grâce à des choix esthétiques visionnaires qui vous correspondent.

 

Les services de YELLOW OVER PURPLE vous permettent de profiter d’une grande connaissance du monde et du marché de l’art, d’accès privilégiés aux foires, galeries et ateliers d’artistes contemporains reconnus, et de contacts de haut rang dans les musées les plus importants de Paris.

Publications

Neil Beloufa au sein de sa Résidence d'artiste chez Eaux de Paris
Neil Beloufa au sein de sa Résidence d'artiste chez Eaux de Paris

Les Résidences d’artistes au sein d’entreprises : Ou la confrontation heureuse et fructueuse de deux Mondes

Cette Brève extraite du N°1817 daté du 23 Octobre 2019 du Quotidien de l’Art illustre parfaitement l’intérêt croissant des entreprises pour les Résidences d’artistes. Alors que le Centre Pompidou consacre une première exposition aux œuvres issues de ce mode de collaboration initiée l’année dernière avec 7 entreprises dans le cadre du dispositif Accélération. Qu’est-ce qu’une Résidence d’artiste(s) ?  Une Résidence d’artistes …

Sur les murs

Jerrell Gibbs "breakthrough" 2019
Jerrell Gibbs "breakthrough" 2019

« Disembodiment » : une exposition à l’UTA Artist Space de Los Angeles qui donne la parole à une nouvelle génération d’artistes plasticiens afro-américains: Vaughn Spann, Jerrell Gibbs, Jarvis Boyland, Clotilde Jiménez, Jonathan Lyndon Chase, Marcus Jahmal

Une sélection de six peintres pour une exposition de groupe dynamique comprenant une gamme d’esthétiques, de styles et de stratégies narratives différents. Cependant, avec le point commun d’être tous centrés sur des représentations de la figure masculine, en particulier des hommes de couleur. Dans « Disembodiment », la commissaire Mariane Ibrahim s’est engagée dans un canon remis à jour qui …

Instagram