Neil Beloufa au sein de sa Résidence d'artiste chez Eaux de Paris
Neil Beloufa au sein de sa Résidence d'artiste chez Eaux de Paris

Les Résidences d’artistes au sein d’entreprises : Ou la confrontation heureuse et fructueuse de deux Mondes

Cette Brève extraite du N°1817 daté du 23 Octobre 2019 du Quotidien de l’Art illustre parfaitement l’intérêt croissant des entreprises pour les Résidences d’artistes. Alors que le Centre Pompidou consacre une première exposition aux œuvres issues de ce mode de collaboration initiée l’année dernière avec 7 entreprises dans le cadre du dispositif Accélération.

Qu’est-ce qu’une Résidence d’artiste(s) ?

 Une Résidence d’artistes est un lieu qui accueille un ou plusieurs artistes pour que celui-ci ou ceux-ci effectuent un travail de recherche ou de création, sans qu’il n’y ait d’obligation de résultat, au sein d’une entreprise. Celle-ci peut s’effectuer au Siège, mais aussi dans une usine ou toute autre partie décentralisée.

La création doit être facilitée grâce à la mise à disposition d’un lieu de création, parfois de vie, et des moyens financiers, techniques et humains.

A noter, que sur le terrain, cet idéal est souvent bousculé. Ainsi, les conditions de résidence sont multiples, différentes et inégales quant à l’aide et au soutien apportés aux artistes.

Déroulement :

Au cours de sa résidence, l’artiste totalement immergé au sein de l’entreprise, est amené à questionner son travail au regard de son insertion dans le territoire, mais aussi par rapport à l’histoire, l’identité, la géographie et le fonctionnement de l’entité qu’il intègre.

L’artiste doit tenir compte dans son processus de création et dans sa présentation, des spécificités de l’entreprise, telles qu’il les aura perçues, parfois, dans ses aspects physiques.

Des projets avec une dimension numérique peuvent être envisagés. Il s’agit ici d’encourager les projets novateurs incluant les nouvelles technologies. Ce matériel mis à disposition de l’artiste peut servir de support artistique ou d’outil.

Qui sont les acteurs ?

 Yellow Over Purple représente les intérêts de l’entreprise, supervise le choix de l’artiste et assure le suivi et le bon déroulement du projet jusqu’à son terme. La collaboration s’effectue généralement dans le cadre des projets lancés par le Ministère de l’Économie et des Finances, et le Ministère de la Culture.

Le Carreau du Temple et son antenne PACT(e) sont également familiers de l’exercice et susceptibles d’organiser des résidences d’artistes avec des partenaires sélectionnés pour leur connaissance du processus, parmi lesquels :

  • CPME-IDF,
  • Le Comité Richelieu
  • Le Cabinet d’Avocat Frieh Associés

 Domaines d’activités des Entreprises

 Ces résidences d’artistes concernent plus particulièrement des entreprises en lien fort avec les territoires, et/ou les nouveaux secteurs de l’économie tels que le numérique, l’innovation, mais aussi la R.S.E.

Conditions d’éligibilité Généralement les artistes sont choisis de gré à gré selon des critères définis d’un commun accord entre les parties et liés à leur formation, le médium utilisé, leur disponibilité, leur notoriété…

L’Appel d’Offre, même si ce moyen de sélection n’est pas celui généralement privilégié, reste possible.

Intérêt de la Résidence d’artistes :

 Ces partenariats s’articulent autour de 3 axes : aller à la rencontre des femmes et des hommes sur leur lieu de travail, permettre à des artistes d’expérimenter leur recherche artistique, provoquer et nourrir un dialogue entre deux mondes différents.

Les programmes de Résidences d’artistes présentent plusieurs avantages pour qui les organise, voire peuvent répondre à des besoins spécifiques à identifier en amont. Tels s’intégrer dans la/une communauté locale, marquer son appui au milieu artistique local, améliorer les expériences -de toutes natures- relatives à l’entreprise et à son image, la rendant plus moderne et innovante, ouvrir et sensibiliser tant les collaboratrices/collaborateurs que les clients à l’art, incorporer des créations artistiques uniques et inédites au lieu…

Engagements :

L’entreprise s’engage à donner carte blanche à l’artiste.

L’artiste reste propriétaire de l’œuvre mais s’engage à la prêter selon des conditions à déterminer d’un commun accord. Le lien étant établi, l’artiste peut réaliser et produire à l’attention de l’entreprise d’autres œuvres.

Durée :

 La durée des Résidences est variable, mais ne peut être inférieure à 3 mois, et peut parfois durer jusqu’à deux années, selon l’envergure du projet et la notoriété de l’artiste.

 Aspects financiers :

 Généralement l’artiste est rémunéré sous la forme d’un forfait équivalent à 20 jours travaillés soit environ 3500€/mois, comprenant une bourse de création (versement d’une somme forfaitaire) et d’une aide financière pour les frais de production associés à la résidence, à hauteur maximum de 1500€ sur présentation de justificatifs.

http://www.mecenesdusud.fr/media/fichier/residences_artistes_en_entreprises_guide_2019.pdf